mardi 12 novembre 2013

14 MOIS DE CHÔMAGE...

A quoi reconnait-on un chercheur d'or? Heu, pardon, un demandeur d'emploi? 
Si vous vérifiez 10 fois par jour votre répondeur téléphonique, votre messagerie internet et votre portable, c'est sur vous en êtes!
Ok, il pleut et commence à faire froid dehors, mais y' à des jours ou vous n'avez plus envie de croiser personne car forcement c'est super gentil, mais on va vous demander si "vous avez trouvé?"...
Si vous épluchez les annonces sur le site de Polo (Pôle Emploi, mon fidèle ami depuis 14 mois!) plusieurs fois par jour hein, parce que c'est comme la mode, les annonces défilent à une allure... il faut sauter dessus pour envoyer une télé candidature, ça ne trainera pas... Avec un peu de chance vous recevrez un mail de transmission à l'entreprise qui cherche à recruter. 
La suite? Ça se complique car si au bout de 8 jours vous n'avez aucune nouvelles de votre candidature, vous ne pourrez relancer... personne! 
L'ami Paulo à fait son boulot, il ne peut rien faire de plus pour vous aider. 
La boite qui recrute est "forcement débordée" et ne nous enverra aucune réponse... Oubliez le dicton "pas de nouvelles, bonnes nouvelles"! 

Alors vous vous reposez les éternelles questions du demandeur d'emploi: 
mon CV? mon âge? ma lettre de motivation? la crise? la bretagne? Saint Malo? ma coiffure? mon look? mes compétences? ... 




9 commentaires:

  1. contente de vous relire a nouveau et courage dans vos recherches les temps sont difficiles mais ne baissez pas les bras vous allez trouver j'en suis sure bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour vos encouragements, je vous retrouve avec grand plaisir.

    RépondreSupprimer
  3. ah les temps sont durs ….. sur les 15 dernières années, je vois ds mon domaine, on est toujours plus nombreux (pour la même masse de travail) et on travaille avec toujours moins de moyens ; auparavant, on avait une secrétaire par associé puis une pour deux , pour trois et puis plus rien , on fait tout nous même , à la fois pour des raisons budgétaires mais aussi prud'homales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur, Il faut vraiment garder la pêche et s'accrocher…bon courage à vous aussi.

      Supprimer
    2. oh ben nous on se debrouille ; ms en pratique, on voit que l'auto entreprise a, d'une certaine façon ruiné le salariat.

      Supprimer
  4. Polo, qui vit de nos impôts,
    ne fait pas son boulot !
    Mais si Polo fait son boulot,
    les agences d'intérim ne font plus de gras
    sur notre dos !
    On tourne en rond
    petit patapon...

    Bon courage Caroline,
    il en faut, je suis dans la même configuration !
    Nathalie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hauts les coeurs, ça fait du bien d'en parler de toute façon. Ne baissons pas les bras et profitons de tous les petits rayons de soleil de la vie quotidienne pour traverser cette période là...

      Supprimer
  5. avec toutes les fermetures d'usines qu'on entend aux infos.. ça fait moins de postes pour plus de chômeurs , cela n'arrange rien ... malheureusement : -(
    je te souhaite tout de même bonne chance dans tes recherches
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton soutien, ça fait du bien de vous lire!

      Supprimer